Zoom sur la vente de données personnelles

La protection des données personnelles sur Internet compte parmi les sujets d’actualité. En effet, il est tout à fait normal de s’assurer de leur sécurité en raison de l’augmentation du nombre d’individus malveillants sur le Web et du développement de la cybercriminalité. Le point sur la vente des données personnelles.

La vente des données personnelles

Protéger les données personnelles est plus que jamais nécessaire. Aujourd’hui, les internautes sont sensibilisés aux dangers de leur exploitation sans consentement et sont invités à prendre les choses en main. Constamment en quête de nouveaux profils, plusieurs enseignes se développent en achetant des informations personnelles. Ces entreprises proposent une rémunération aux internautes en échange de leurs données et tous les secteurs sont concernés. Les rémunérations se présentent sous forme de réductions lors d’un achat, de services ou d’acquisition gratuite de certains produits. L’internaute qui réalise une vente de ses données personnelles reçoit une somme d’argent ou des services en échange.

Pourquoi vendre des données personnelles ?

La plupart des internautes procèdent à la vente de leurs données personnelles pour avoir des revenus supplémentaires. Par ailleurs, le coût proposé varie selon le genre de données, leur quantité, leur sensibilité, etc. Pour le vendeur, cette transaction permet de réaliser des économies (en fonction des services échangés) ou de se faire de l’argent. Les travailleurs, les chômeurs, les étudiants, les retraités, etc., comptent parmi les internautes qui vendent leurs données personnelles aux sites Web.

Pourquoi les entreprises achètent-elles des données personnelles ?

Les données personnelles sont des informations qui permettent de connaître, d’identifier et de comprendre un individu. Elles regroupent des données classiques (nom, adresse, âge, etc.) ainsi que des renseignements sur les réactions et le comportement de l’internaute. En réunissant ces informations, une entreprise peut appréhender les attentes de ses prospects et proposer des services qui répondent aux attentes. Aujourd’hui, les clients apprécient le fait qu’une entreprise mette tout en œuvre pour leur plaire. Ils sont ainsi plus enclins à recourir à ses services. En outre, la collecte des données personnelles permet à une société d’adapter sa stratégie marketing et ses contenus en fonction des clients. Elles savent ainsi où diffuser les informations afin de toucher un maximum de prospects. Une entreprise peut augmenter son chiffre d’affaires et fidéliser ses clients grâce aux données personnelles. Apprenez-en davantage sur la politique de protection des données personnelles via cet article.

Les données commercialisées

Les données personnelles ont été transformées en monnaie d’échange en quelques années. Leur valeur ne réside pas dans les informations à proprement parler, mais dans la capacité d’un site Web à en tirer des éléments cruciaux pour ses affaires. Parmi ces données, l’on compte :

  • Les informations classiques (nom, adresse, âge, sexe, etc.) ;
  • Les comportements d’achat ;
  • La géolocalisation ;
  • Les métas-données (graphe social, heure d’envoi d’un SMS, temps passé sur un lieu, etc.) ;
  • Les données sur l’entourage d’une personne.

Les données personnelles et le RGPD

Le RGPD impose la mise en œuvre de diverses mesures de sécurité pour assurer une protection optimale des données personnelles. Parmi elles se trouve la traçabilité des actions entreprises. Depuis l’entrée en vigueur du RGPD le 25 mai 2018, les géants du numérique doivent lister les données qu’ils collectent sur les utilisateurs et solliciter leur consentement explicite. Outre un renforcement du droit à l’oubli, ce règlement permet également la portabilité des données. Grâce à ce nouveau texte, les internautes peuvent maîtriser l’exploitation de leurs informations personnelles sur Internet. Toutefois, le RGPD ne donne pas aux individus un droit de propriété sur leurs données.

Le marché de la vente de données personnelles

La vente de données personnelles en ligne est apparue depuis peu, mais le succès de cette tendance n’a pas été immédiat. En effet, nombre d’internautes appréhendaient un usage abusif des informations récoltées. Aujourd’hui, les plateformes qui offrent ce service se multiplient. Ce marché est en pleine croissance, car le système de la vente de données se généralise et prend de l’ampleur.

vente données personnelles infos, renseignements

Les moyens de collecte des données personnelles

Une entreprise doit mettre en place une stratégie et s’assurer d’être aux normes pour réussir une collecte de données personnelles. Par la suite, elle pourra collecter, trier et mettre à jour sa base de données. Les réseaux sociaux rassemblent de plus en plus de monde sur la Toile et la protection de la vie privée est au cœur des débats. Heureusement, les informations personnelles sont placées sous la haute surveillance de la CNIL. Parmi les outils de collecte de données se trouvent :

  • Le marketing direct (jeux-concours, etc.) ;
  • Le sponsoring ;
  • Les réseaux sociaux ;
  • Un programme d’affiliation.

Les sites web recourent aux cookies internet pour obtenir des informations sur les habitudes de navigation des internautes. Par ailleurs, la protection des données personnelles sur Facebook est primordiale, car les internautes ont tendance à s’exposer sur ce réseau social en particulier.

La valeur des données commercialisées

Les données seules ne possèdent pas de grande valeur. Pour que ce soir le cas, les informations d’une seule personne doivent alimenter une masse de données qui est produite collectivement. Cependant, mises bout à bout, celles qui concernent un individu permettent de mieux cerner ses habitudes, ses goûts, ce qu’il recherche, etc.

La CNIL et les données personnelles

Sont qualifiées de données personnelles toutes les informations qui permettent d’identifier directement ou non une personne physique. Il peut s’agir du nom, d’une date de naissance, d’un numéro d’immatriculation ou de téléphone, d’une commune de résidence, d’une photographie, d’une empreinte digitale, etc. La CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) est l’autorité administrative chargée de garantir la protection des données personnelles en France. Son champ d’action va notamment de la vérification du respect de la vie privée des particuliers à la protection de leurs données personnelles dans le cadre du travail. La CNIL met à la disposition des sociétés plusieurs outils pour les aider à bien comprendre et à appliquer le RGPD. Les missions de la CNIL sont :

  • D’informer et de protéger les particuliers, les entreprises ou les salariés.
  • D’accompagner et de conseiller le législateur au quotidien au moyen de décrets, de recommandations ou d’avis sur les projets de loi. Elle intervient en outre au sein des entreprises grâce aux correspondants « informatique et libertés ».
  • De mener des contrôles sur la bonne utilisation des systèmes de vidéo protection au sein de l’administration des entreprises ou sur place.
  • De sanctionner une enseigne en cas d’infraction à la loi.
  • D’anticiper les nouvelles tendances de la digitalisation ainsi que leur impact sur les libertés.

Renseignez-vous sur les bons réflexes concernant la protection des données personnelles à travers cette page.