Spyware internet ou logiciels espions

Les spywares internet sont utilisés par les pirates informatiques pour récolter des données personnelles à l’insu des personnes ou des entreprises concernées. Il convient de faire attention, car les spywares se propagent de différentes manières.

Qu’est-ce qu’un spyware ?

Un spyware internet ou logiciel espion est un programme malveillant destiné à recueillir des informations personnelles à l’insu de l’individu concerné. Les informations récoltées peuvent être l’adresse IP, les habitudes de navigation, le DNS de la machine, les informations bancaires, les mots-clés saisis dans les moteurs de recherche…
Créés par des cybercriminels, les spywares internet sont vendus sur le marché noir. En effet, ils sont utilisés par les pirates informatiques pour effectuer des fraudes en ligne.

Comment se propagent les spywares ?

spyware internet

Les spywares internet se cachent dans certains logiciels gratuits, dans certains sites web ou encore dans des fichiers sur Internet. Les internautes les téléchargent ainsi sans le savoir. Toutefois, il convient de rappeler que de nombreux logiciels espions sont légaux. En effet, la demande d’acceptation d’installer un spyware est souvent mentionnée dans les conditions générales en petits caractères. Les spywares internet comptent parmi les menaces internet les plus redoutées, car ils s’attaquent à la confidentialité des internautes. Les spywares sont un moyen pour les auteurs de logiciels gratuits de rentabiliser leur activité. En effet, ils vendent les informations statistiques recueillies par les logiciels espions aux entreprises publicitaires à titre d’exemple. Ainsi, en contrepartie de la gratuité du logiciel, son créateur obtient des données personnelles. Tout en collectant des informations à caractère personnel, les logiciels malveillants peuvent également être à l’origine de nombreux problèmes : surcharge du disque dur, consommation de mémoire vive…

Les différents types de spywares

Il existe de nombreux types de logiciels espions. Il convient de faire la différence entre les spywares domestiques et les spywares commerciaux. Les spywares domestiques sont des logiciels destinés à surveiller le comportement des utilisateurs d’un réseau. De nombreux employeurs les utilisent pour surveiller leurs employés. Ils sont également utilisés par la police pour suivre les activités criminelles des malfaiteurs. Les spywares commerciaux sont employés par les entreprises dans le but de garder un œil sur les habitudes de navigation des internautes. Les informations obtenues sont vendues à des entreprises publicitaires. Ainsi, ces dernières ne sont plus obligées de réaliser des sondages pour obtenir ce type d’informations. Les spywares fonctionnent de différentes manières, en voici quelques exemples : * Enregistreurs d’URL

Ce type de spyware mémorise les URL de tous les sites visités par l’internaute. Cette méthode est le plus souvent utilisée par les spywares domestiques. * Enregistreurs de mot de passe

Certains spywares ont pour but d’enregistrer les mots de passe pour réaliser des fraudes en ligne. D’ailleurs, ils n’enregistrent pas uniquement les mots de passe. Ils récoltent également tout ce que l’utilisateur saisit sur son ordinateur. Ils peuvent enregistrer les informations bancaires, les identifiants ou encore les mots de passe. * Adwares

Les adwares sont les responsables des offres publicitaires qui sont envoyées sur un PC. Les annonces peuvent même apparaître sur l’écran alors que l’utilisateur n’est pas en ligne. * Pour pirater les navigateurs

Certains spywares placent des raccourcis dans le navigateur pour permettre à des sites de gonfler les statistiques de trafic. Les revenus publicitaires perçus par les responsables du spyware sont ainsi plus élevés.
* Pour pirater les PC

Les hackers installent des spywares dans les ordinateurs d’autres personnes pour les utiliser à leur propre compte. Ils peuvent à titre d’exemple détourner la connexion internet pour envoyer des spams à des milliers d’internautes. Trouvez- toutes les informations concernant les logiciels espions de source commerciale.

Faire la différence entre les programmes malveillants

Virus internet, cheval de Troie, spyware, ver internet… Leur point commun ? Nuire aux internautes ! Il convient tout de même de faire la différence pour mieux les combattre. Un virus est un programme qui peut se reproduire à l’infini. Le virus qui se reproduit à travers Internet et les réseaux est appelé ver. Ce dernier peut être un rootkit (s’installe dans le système pour donner le contrôle à un tiers) ou un spyware (logiciel espion, dont le but est de collecter des données personnelles). Le moyen le plus courant pour le faire entrer dans un ordinateur est le cheval de Troie. Ce dernier ressemble à un programme normal, mais il embarque un virus à son bord.

Comment combattre les spywares ?

Certains signes indiquent que l’ordinateur a été infecté par un spyware : bugs inattendus, ralentissement de l’ordinateur sans raison apparente, activité anormale du disque dur, corruption de programmes, e-mails étranges reçus par les contacts alors que l’utilisateur n’a rien envoyé, désactivation de l’anti-virus, affichage de pop-up de manière régulière, une nouvelle barre d’outils sans intervention de l’utilisateur, changements suspects sur la page d’accueil… Ces signes indiquent que l’ordinateur a été infecté par un ou des logiciels espions. À noter qu’il est nécessaire d’installer un anti-spyware efficace sur l’ordinateur pour réduire considérablement les risques d’infection. Voici les bons gestes pour éviter les spywares : Éviter de télécharger des fichiers non fiables. Il faut toujours s’assurer de la fiabilité de la source et du logiciel avant de lancer un téléchargement. Prendre l’habitude de lire les conditions générales avant d’installer un logiciel. * Éviter de cliquer sur n’importe quelle publicité.

Dans le cas où un logiciel malveillant est déjà présent dans l’ordinateur, il faut agir rapidement. Voici les étapes à suivre pour supprimer le spyware : Déconnecter la machine du réseau WiFi ; Nettoyer l’ordinateur avec un logiciel d’optimisation ; Scanner la machine avec un spyware cleaner ; Supprimer le fichier malveillant et redémarrer la machine.

Découvrez à travers cette page tous les dégâts que peuvent causer les spywares.

Les choses dont il faut se méfier

Même si l’ordinateur dispose d’une protection efficace contre les malwares, les spywares et autres logiciels malveillants, il convient de prendre certaines précautions. En effet, les pirates informatiques profitent de la crédulité des internautes pour les attraper dans leur filet. Le phishing internet est l’un des moyens utilisés par les personnes malintentionnées pour récupérer les informations personnelles (coordonnées bancaires, identifiant, mots de passe ou encore code de cartes bancaires) des internautes. Pour ce faire, les pirates envoient un email contenant un lien qui invite l’internaute à mettre ses informations à jour. Le lien en question renvoie vers un site ressemblant trait pour trait au véritable site d’une institution ou d’une entreprise. L’internaute inscrit ainsi dans un formulaire des données personnelles qui seront par la suite récupérées par les pirates. Ces derniers peuvent les utiliser pour réaliser des fraudes de toutes sortes. Il faut toujours se méfier des pièces jointes envoyées dans les mails inconnus. Elles peuvent contenir un logiciel malveillant permettant aux pirates d’accéder à son ordinateur. Les pièces jointes peuvent par exemple contenir des ransomwares internet. Ces derniers sont utilisés par les pirates pour bloquer le PC. Les hackers demandent alors une rançon au propriétaire pour lever la restriction.
Il ne faut pas laisser passer certains signes tels que des changements d’options dans le navigateur. En effet, c’est le mode de fonctionnement d’un logiciel malveillant appelé hijacker internet dont le but est de forcer l’utilisateur à consulter certains sites ou pages. Cette vidéo vous montre comment font les hackers pour pirater les ordinateurs avec les spywares :