Sécuriser votre connexion WiFi : comment procéder ?

Que ce soit au sein de votre domicile ou au sein d’une entreprise, la sécurité des réseaux sans fil constitue une priorité. En effet, contrairement aux réseaux utilisant des câbles, les réseaux sans fil sont moins sécurisés. Pour éviter l’exposition à des personnes malveillantes, sécuriser votre connexion WiFi est nécessaire.

Pourquoi sécuriser votre connexion WiFi ?

sécuriser connexion wifi 1

Que ce soit pour éviter les coûts de raccordements nécessaires pour un réseau câblé ou pour une question de praticité, le WiFi est couramment utilisé, aussi bien par les professionnels que les particuliers. Sachez que les réseaux ouverts représentent un certain danger dans la mesure où n’importe quel utilisateur peut y accéder. À ce titre, il importe de sécuriser votre connexion WiFi. Sachez que selon les abonnements la sécurité ne varie pas, les options, le débit et le prix sont les éléments principaux qui varient d'un abonnement à l'autre. Par exemple, beaucoup de personnes choisissent Free pour ses prix.

Sécurisation de la connexion WiFi : ce que dit la loi

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, sécuriser votre connexion WiFi constitue une précaution importante.

Les obligations des abonnés

Il faut savoir que certains textes de loi imposent une obligation de vigilance à un abonné à un accès internet. Ils recommandent notamment de sécuriser une connexion WiFi ouverte. En effet, suivant l’article L336-3 du Code de la propriété intellectuelle : «La personne titulaire de l’accès à des services de communication au public en ligne a l’obligation de veiller à ce que cet accès ne fasse pas l’objet d’une utilisation à des fins de reproduction, de représentation, de mises à disposition ou de communication au public d’œuvres ou d’objets protégés par un droit d’auteur ou par un droit voisin sans l’autorisation des titulaires des droits prévus aux livres Ier et II lorsqu’elle est requise.» Par ailleurs, la loi Hadopi désigne l’abonné (parents, employeur…) comme responsable de l’accès à son réseau à autrui (membres de la famille, salariés…). Le titulaire du contrat d’abonnement doit s’assurer qu’aucun téléchargement illicite n’est effectué sur sa connexion.

Des sanctions possibles

Sachez que l’article L335-7-1 du Code de la propriété intellectuelle prévoit la possibilité d’engager la responsabilité pénale d’un abonné au titre de la contravention de négligence dans le cas où il n’assure pas la sécurité de sa connexion Internet.

Les risques d’une mauvaise sécurisation

Le fait de mal sécuriser sa connexion WiFi présente un certain risque pour l’abonné, principalement lié à l’intrusion d’une ou des personnes malintentionnées sur le réseau :

  • Utilisation gratuite de manière temporaire ou durable de votre connexion (notamment si le pirate consulte des sites au contenu illicite) ;
  • Téléchargement illégal de contenus protégés par le droit d’auteur via votre connexion WiFi (musique, films…) ;
  • Accès à toutes vos informations personnelles pouvant mener à une usurpation d’identité, à l’utilisation des comptes bancaires ou encore à du chantage.

Si vous utilisez un réseau WiFi public, avec cette page, retrouvez les précautions à prendre pour une navigation sécurisée. Par ailleurs, pensez aussi à sécuriser la connexion de votre mobile pour protéger efficacement vos données.

Les techniques de cryptage et d’identification mises en place

Sachez que des mesures ont été mises en place afin de sécuriser une connexion WiFi. Il s’agit des techniques de cryptage et d’identification.

Le Wired Equivalent Privacy (WEP)

Mis au point en 1997, il s’agit de la plus ancienne technique de cryptage. Le WEP comprend une méthode de cryptage RC4 et propose deux systèmes d’identification :

  • Le système ouvert : tous les clients ont accès au réseau ;
  • L’authentification par clé partagée : utilisation d’un mot de passe partagée.

Le WEP présente certaines faiblesses, notamment sa perméabilité et son obsolescence.

Le WiFi Protected Access (WPA)

Basé sur l’architecture du WEP, le WPA a été mis en place afin d’en supprimer les défaillances. Cette technique se base ainsi sur le Temporal Key Integrity Protocol, une clé dynamique. Notez toutefois que le WPA présente aussi des faiblesses au niveau sécurité.

Le WPA 2

Utilisant la méthode de cryptage AES, le WPA2 est plus sécurisé que les deux techniques précédentes.

Le WiFi Protected Setup (WPS)

sécuriser connexion wifi 2

Le WPS constitue une configuration automatique destinée à faciliter la configuration WiFi aux nouveaux utilisateurs du réseau. Il ne s’agit pas d’un mode de transmission ou de cryptage. Un bouton physique (WPS-PBC) est présent sur le point d’accès permettant l’authentification. Ce bouton peut aussi être virtuel via un PIN (WPS PIN) ou un logiciel.

Conseils pour sécuriser votre réseau WiFi

Comment sécuriser sa connexion WiFi avec un forfait Orange, Free ou d’un autre opérateur ? Bon nombre de particuliers ou de professionnels se demandent comment empêcher des utilisateurs malintentionnés d’utiliser leur réseau WiFi. Pour ce faire, certaines opérations doivent être effectuées.

Modifiez le nom de votre réseau WiFi

Pour assurer la protection de votre réseau WiFi, l’une des mesures à prendre est de choisir un nom de réseau ou SSDI (Service Set Indetifiers) non identifiable. Sachez que les utilisateurs consultant la liste des réseaux sans fil disponibles peuvent voir le nom de votre réseau. Dans le cas où votre réseau WiFi n’est pas sécurisé, évitez de communiquer cette information personnelle. Pour éviter que des personnes malveillantes identifient votre réseau :

  • Rendez-vous dans l’utilitaire de configuration de votre point d’accès (routeur, box…) ;
  • Changez le nom par défaut par un nom qui ne soit pas trop simple ;
  • Cochez la case permettant la désactivation de la diffusion du SSID.

Une fois ces étapes réalisées, le nom de votre réseau WiFi n’apparaitra plus dans la liste des connexions disponibles.

Utilisez un mot de passe sécurisé

Outre le nom du réseau, pour sécuriser le wifi de votre entreprise ou domicile, pensez aussi à modifier le mot de passe en ayant recours à des algorithmes de cryptage ainsi qu’à des listes de mots. Vous pouvez par exemple former un votre mot de passe avec :

  • un maximum de caractères incluant des chiffres ;
  • des lettres minuscules et majuscules ;
  • des caractères spéciaux.

Évitez les mots compréhensibles et privilégiez des lettres choisies au hasard. Pensez à inscrire votre mot de passe sur papier et conservez-le dans un endroit sûr.

Cryptez votre réseau WiFi

Afin de sécuriser la connexion WiFi de votre domicile ou de votre entreprise, l’utilisation d’une clé numérique est requise pour la crypter. Grâce à cette astuce, seuls les utilisateurs disposant de cette clé sont acceptés. Une clé WPA est davantage recommandée au lieu d’un cryptage WPA2. Assurez-vous toutefois que vos appareils soient compatibles avec cette clé numérique. Sachez que les clés WEP ou WPA sont peu recommandées. Il en est de même pour la combinaison « WPA/WPA2 ».

Filtrez les adresses MAC

Les terminaux connectés à un réseau sans fil sont équipés d’une carte réseau pourvue d’une adresse qui lui est propre, il s’agit de l’adresse MAC. L’idée est ici de configurer votre point d’accès et d’activer le filtrage en saisissant les adresses MAC de chaque appareil autorisé à se connecter au réseau. Pour trouver l’adresse MAC des cartes réseau d’un ordinateur sous Windows, suivez les étapes suivantes :

  • Appuyez en même temps sur les touches R et Windows ;
  • Tapez « cmd.exe » ;
  • Tapez « ipconfig/all ».

La ligne « Adresse physique » indique l’adresse Mac de la carte réseau.

Activez les mises à jour automatiques

L’une des solutions à adopter pour sécuriser sa connexion WiFi consiste aussi à activer la mise à jour automatique du logiciel d’exploitation de votre point d’accès. En effet, certains points d’accès proposent cette fonction. Vérifiez si des mises à jour compatibles avec votre appareil sont disponibles, téléchargez-les, puis procédez à l’installation.