Antivirus pc : explications

De nos jours, les virus sont devenus aussi sophistiqués que la technologie numérique. Afin de protéger correctement les appareils de ces logiciels malveillants, il est essentiel de disposer d’un antivirus performant. Découvrir en détail les nouveaux systèmes de protection et les nouveaux Antivirus pour pc.

Antivirus sur le pc : les détails essentiels

antivirus pc

Comme son nom l’indique, un antivirus est un logiciel qui détecte et élimine les virus présents dans un système informatique. Il sert également à prendre les mesures nécessaires pour empêcher les virus de nuire et de proliférer. Il y a quelques années, un simple pare-feu suffisait pour sécuriser les appareils pendant la navigation à condition de faire attention aux fichiers téléchargés. Face à la progression fulgurante des logiciels malveillants sur Internet, les antivirus sont devenus de plus en plus indispensables pour protéger les ordinateurs et les smartphones. Pour en savoir plus, vous pouvez tout à fait contacter Orange juste ici.

Différents types d’antivirus

Les antivirus peuvent être classés en plusieurs catégories. Certains nécessitent une installation et d’autres sont directement utilisables sur Internet. Différents antivirus payants et antivirus gratuits sont également proposés :

  • Les antivirus payants sont des logiciels vendus en package ou téléchargeables sur Internet qui doivent être installés sur le réseau informatique. Ils servent à la fois de pare-feu et d’antivirus qui sécurise l’appareil des fichiers malicieux transmis hors connexion et des malwares présent sur le Web.
  • Les antivirus libres sur Internet sont des applications disponibles sur les sites web qui permettent de scanner à distance les fichiers pour en détecter les malus. Pour les utiliser, pas besoin de les installer, il suffit de transmettre les données à analyser sur le site web qui scanne les données et retransmet les résultats à l’internaute.

Les antivirus sont généralement payants et coûtent très cher. Il existe cependant des logiciels gratuits qui permettent de protéger efficacement les terminaux connectés à condition de faire une mise à jour régulière. À titre d’exemple, on peut citer Avast antivirus et AVG Free antivirus qui figurent parmi les plus utilisés dans le monde. Certaines entreprises préfèrent investir dans des antivirus payants pour garantir une protection optimale de leur système durant toute la durée de vie de l’appareil. Il est cependant important de noter que la qualité d’un antivirus ne repose pas sur son prix. En effet, certains antivirus payants ne sont pas à la hauteur tandis que d’autres qui sont gratuits ne présentent aucune faille.

Test antivirus

Il arrive que les utilisateurs doutent du bon fonctionnement de leur antivirus. La signature EICAR est un bon moyen de savoir si votre antivirus est actif ou non. Pour faire le test, il faut chercher le fichier EICAR sur Internet et lancer son téléchargement. Deux cas peuvent alors se présenter : 1. L’antivirus bloque le téléchargement et affiche une alerte de la présence d’un virus. Dans ce cas, l’antivirus est bien fonctionnel. 2. L’antivirus ne bloque pas le téléchargement et permet même la décompression du fichier zip : il y a alors un problème, car l’antivirus est inactif.

Il est important de souligner que le fichier téléchargé est un faux virus qui ne présente aucune menace pour votre système.

Fonctionnement d’un antivirus

En principe, l’antivirus fonctionne en se référant à une base de données qui est régulièrement mise à jour par les concepteurs. Cette base de données contient des certificats qui permettent à l’antivirus de détecter les logiciels malveillants tentant d’infecter le réseau informatique. En des termes simples, l’antivirus se réfère à sa base de données pour comparer le fichier suspect afin d’en déterminer la nature. S’il repère une menace, il informe l’utilisateur afin que celui-ci effectue les manœuvres adéquates pour protéger l’appareil.

Détection de la menace

L’antivirus utilise plusieurs techniques pour détecter un malware :

  • Le scanning : généralement, chaque virus est doté d’un morceau de code ou d’une chaîne de caractère qui permet de l’identifier. Le scan est un procédé qui consiste à analyser le contenu du disque dur afin de déceler cette signature. C’est une technique qui permet de détecter les menaces avant leur intrusion dans le système. Grâce à sa base de données, l’antivirus reconnaît les signatures du fichier malveillant. Toutefois, cette méthode est inefficace sur les virus dits polymorphes. En effet, leur signature se modifie dès réplication.
  • Analyse par signature EICAR : un faux virus est enregistré sur le disque dur pour une mise en alerte permanente de l’antivirus.
  • Contrôle d’intégrité : c’est une technique qui consiste à analyser certains paramètres des fichiers présents sur le disque dur (taille, heure de dernière modification, somme de contrôle) afin de déceler les éventuelles anomalies. En cas de changement de ces caractéristiques, l’utilisateur est immédiatement informé.
  • Analyse heuristique : c’est une méthode puissante utilisée par les antivirus récents afin de détecter les virus non enregistrés dans la base de données. Elle simule le fonctionnement du programme suspect pour mettre en évidence les anomalies.
  • Surveillance des comportements des logiciels : en plus de l’analyse de signature, l’antivirus surveille en permanence le comportement les fichiers modifiés et créés. En cas de comportement inhabituel, l’utilisateur est averti par message.

La mise à jour est indispensable pour que l’antivirus reste efficace. Cela permet de renouveler sa base de données antivirale afin qu’il reconnaisse les nouveaux virus qui peuvent affecter les terminaux. À chaque mise à jour, le logiciel de protection analyse le comportement des malwares pour les détecter quand ils se représenteront. Généralement, l’antivirus se met à jour automatiquement quand l’appareil est connecté à Internet. Pour les logiciels dépourvus de mise à jour automatique, il est essentiel de le faire manuellement tous les mois. Pour vérifier la mise à jour de votre antivirus, allez à la fenêtre « à propos » du logiciel et regardez la date des signatures. Idéalement, cette date ne doit pas être dépassée de plus d’une semaine.

Nettoyage du système

Après avoir repéré les fichiers malveillants, l’antivirus propose trois possibilités à l’utilisateur pour éliminer l’infection et nettoyer le système :

  • Supprimer le fichier : si le fichier endommagé n’est pas très important, il est conseillé de le supprimer afin d’éradiquer la menace à sa source. Généralement, l’antivirus dispose d’une fonctionnalité de suppression automatique, mais s’il n’est pas capable d’effacer le fichier, vous pouvez le faire vous-même.
  • Réparer le fichier : c’est une option qui se présente quand le fichier n’est pas encore totalement endommagé. L’antivirus doit être capable d’éliminer les anomalies et de récupérer les données.
  • Mise en quarantaine : c’est une solution d’attente qui permet de récupérer les données sensibles pour les réparer ultérieurement. Cette méthode consiste à isoler le fichier endommagé dans un dossier du disque dur pour qu’il puisse être récupéré et réparé quand l’antivirus disposera de plus de fonctionnalités.

Consultez cette vidéo pour mieux comprendre comme un antivirus fonctionne :

Bien choisir un antivirus

Quel que soit votre système d’exploitation : Windows, Linux ou Mac,se passer d’un antivirus est désormais quasiment impossible. Pour bien choisir la protection de votre appareil, il ne faut pas simplement vous fier aux comparatifs des antivirus sur Internet. Il est aussi important de prendre en compte quelques critères :

  • Mise à jour automatique : le bon antivirus est celui qui se met à jour automatiquement sans que vous le lui demandiez. De cette manière, l’antivirus renouvelle régulièrement sa base de données pour se préparer aux éventuelles attaques de virus.
  • Capacité de traitement des problèmes : en plus de sa capacité à détecter les virus, le logiciel de protection doit disposer des bonnes techniques pour endiguer le problème et de récupérer les données.
  • La rapidité : l’antivirus consomme à la fois la mémoire et la vitesse de l’ordinateur à travers le lancement des services. Pour assurer le bon fonctionnement de votre terminal, il faut choisir un antivirus qui ne consomme pas beaucoup l’espace mémoire et la vitesse.
  • Les fonctionnalités supplémentaires : outre la protection contre les malwares, certains antivirus proposent d’autres options de sécurisation comme les VPN. Afin de garantir une sécurité maximale pour votre ordinateur lors de l’utilisation d’Internet, il est préférable d’opter pour des programmes multifonctions.

Découvrez les innovations technologiques grâce auxquelles vous pourrez profiter pleinement d’Internet via cet article.